Site internet du Service Départemental d'Incendie et de Secours

L'ARTICLE

Exercice concluant sur le site de la centrale EDF de Lucciana pour le SIS 2B


Exercice concluant sur le site de la centrale EDF de Lucciana pour le SIS 2B
Le service d’incendie et de secours de Haute-Corse (SIS 2B), participait récemment à un exercice destiné à tester le plan d’opération interne ou POI de la centrale EDF sise commune de Lucciana. Ce dernier planifié par le groupement opérations du SIS 2B, s’appuyait sur le scénario très réaliste d’un incendie se déclarant dans un local de pompage de Fioul. Selon une procédure bien connue, le centre opérationnel départemental déclenche l’alerte et envoie sur place des moyens d’intervention du centre de secours de Lucciana. Ceux-ci se déploient sous les regards attentifs des observateurs requis pour évaluer l’exercice, MM le commandant Jean-Luc Baldovini et l’adjudant-chef Pierre-Baptiste Pietri.  Sur place, sont mobilisés outre les personnels et chefs d’agrès, le lieutenant Laurent Bastiani assurant la fonction de chef de groupe et 1er commandant des opérations de secours (COS), le capitaine Laurent Baldassari, endossant le rôle de chef de colonne et COS. Ce dernier est rejoint par MM. les capitaines Anthony Coque et Michael Pélissier jouant respectivement les fonctions d’officiers renseignement et moyens. Pour faire face aux conséquences de l’incendie précité, d’importants moyens matériels vont être déployés : deux fourgons pompe-tonne, un bras élévateur articulé, une cellule d’émulsifiant mobile, un véhicule de secours et d’assistance aux victimes et un véhicule léger de secours médicalisé placé sous l’autorité du capitaine José Lodico du service de santé et de secours médical du SIS 2B.  Les premières mesures vont donc consister comme le prévoit le déroulé de l’exercice, à mettre en sécurité les installations, éteindre l’incendie et éviter bien évidemment la propagation du feu à d’autres installations sensibles du site. Pour ce faire, les sapeurs-pompiers engagés, vont devoir projeter de la mousse sur les surfaces impliquées et refroidir les exploitations situées à côté afin de les isoler. Ces opérations accomplies en liaison constante avec les agents et cadres d’exploitation d’électricité de France, étaient gérées depuis le poste de commandement activé pour les circonstances. Une occasion notamment pour les observateurs de vérifier si toutes les règles de sécurité étaient correctement appliquées par les personnels au contact de l’incendie. Et si les procédures prévues par le plan interne de sécurité de l’établissement avaient été respectées. A l’issue de l’exercice un débriefing permettait de faire le point sur les constatations faites et évaluer ce qui avait bien fonctionné et ce qui devait être amélioré.  D’un avis unanime, cet exercice qui s’est déroulé dans une bonne ambiance, a tenu toutes ses promesses tant sur le plan qualitatif que pédagogique.