L'ARTICLE

L’Armistice de 1918 fêtée avec panache sur la place Saint-Nicolas de Bastia


La commémoration du 97ème anniversaire de la cérémonie de l’armistice de 1918 organisée récemment par la Ville de Bastia sur la place Saint-Nicolas a cette année, résonné d’un éclat tout particulier avec la participation de très nombreux enfants. Le service départemental d’incendie et de secours de Haute-Corse (SDIS 2B), convié à partager l’évènement, était représenté par de nombreux cadres à la tête desquels figurait le Colonel Charles Baldassari, directeur de l’établissement. Un détachement des jeunes sapeurs-pompiers de Haute-Corse dont ceux de Cervione nouvellement intégrés, étoffait la représentation du corps départemental. Le public nombreux a pu également apprécier la figuration aboutie du « Poilu », en l’occurrence l’adjudant Jean-Paul Benedetti qui symboliquement devait transmettre aux enfants le flambeau des anciens, de ceux qui ont combattu et sacrifié leurs vies pour la défense de la liberté. C’est donc en présence des autorités civiles, militaires et religieuses au premier rang desquelles, MM. François Orlandi, président du Conseil Départemental de Haute-Corse et du conseil d’administration du SDIS 2B, Alain Thirion préfet de Haute-Corse et Gilles Simeoni, maire de Bastia, que s’est déroulée l’hommage associant évocation de faits d’armes, projection d’images d’archives mais aussi, lecture par des élèves de l’école Desanti, de lettres écrites par des combattants décrivant tout le désespoir et l’horreur de la guerre des tranchées. Des remises de gerbes au pied du monument aux morts, venaient témoigner du respect du à ceux qui ont sacrifié leurs jeunes existences afin que vive éternellement la patrie. Des détachements des trois armées ont également rendu les honneurs au côté des  sections d’anciens-combattants et porte-drapeaux. La cérémonie devait s’achever avec la brillante et émouvante interprétation par Carlu-Andria Castellani de la chanson « Ritrattu » écrite par les frères Vincenti.