Site internet du Service Départemental d'Incendie et de Secours

L'ARTICLE

L’intégration et le maintien des personnes à mobilité réduite, une réalité au sein du SIS 2B !


A l’occasion de l’action « Duoday » lancée par le secrétariat d’état chargé des personnes handicapées et dont l’objectif est de faire partager son travail quotidien  avec une personne en situation de handicap, une question centrale se pose : Quelle est la place des personnes à mobilité réduite dans les services publics ?  Une question qui revient souvent au devant de la scène dans une société où les règles écrites cèdent trop souvent le pas sur les actes. Ce n’est pas le cas du service d’incendie et de secours de Haute-Corse, où une véritable politique d’intégration et de maintien dans l’activité a été initiée et mise en place dans le cadre de sa gouvernance. En plaçant l’humain et l’équité, au centre même de son mode de fonctionnement, le SIS 2B, affirme la volonté de s’entourer de personnes et de compétences qui ne sauraient être limitées aux seules normes sociétales trop souvent sélectives et discriminatoires.

Hervé Falchetti, où le symbole d’une intégration réussie
 
C’est un véritable pari sur l’avenir et le respect des différences, incarné notamment par M. Hervé Falchetti en charge de l’accueil de publics au sein de l’établissement. Victime d’un accident cardiovasculaire en juillet 1976 ayant entrainé une hémiplégie, notre collègue s’est retrouvé très jeune cloué dans un fauteuil, obligé de suivre d’intenses séances de rééducation afin de récupérer une majeure partie de ses capacités physiques. Une épreuve de la vie, rythmée par des contraintes dont 7 années qu’il compare à de l’enfermement et dont il conserve aujourd’hui encore le douloureux souvenir. Entré au sein du service d’incendie et de secours de Haute-Corse en juillet 1996 sous contrat aidé, il intègrera l’établissement le 1er avril 2004 pour être enfin titularisé en 2005. Chargé de l’accueil du public et du standard du SIS 2B, Hervé se dit heureux de vivre au milieu de ses collègues administratifs et sapeurs-pompiers dont il partage les bons et mauvais moments. Passionné de photographie et de randonnées en montagne, une passion dont il dit qu’il est tombé dedans quand il était petit, Hervé Falchetti est aussi un sportif accompli et endurant qui aime dépasser les limites que la vie lui a injustement imposé. C’est ainsi qu’en juin 2013, il arrachera brillamment le 1er record handisport du GR 20 avec un temps de 160 heures, obtenant un méritant diplôme certifié par la fédération française de montagne et d’escalade (FFME). Un défi qu’il relèvera avec le soutien de ses collègues sapeurs-pompiers et celui de son ami Guy Genovesi, coureur insulaire chevronné et lui-même ancien recordman du GR 20. Après 22 ans passés au SIS 2B, Hervé qui est le papa de deux charmantes filles, envisage l’avenir avec cette sérénité bienveillante qui le caractérise, et reste prêt à relever d’autres défis. 
 
Tout faire pour maintenir les personnels à leurs postes
 
De manière générale, qu’en est-il de la politique de maintien des personnels victimes d’accidents ou de maladies au sein du SIS 2B. C’est la question que nous avons posé à Jocelyne Tarallo, responsable en charge du guichet social et depuis peu, référente handicap de l’établissement : « Le SIS 2B dépasse le seuil des 6% du quota fixé par la Loi en matière d’accueil de personnes handicapées, puisque nous en sommes à 12%. Notre action est dirigée vers les personnels ayant été victimes, soient d’accidents de service, soit de maladies que nous aidons et accompagnons dans leurs démarches afin notamment de les maintenir dans leurs emplois ». Puis l’intéressée de préciser : « le handicap peut-être provisoire et implique alors l’instruction d’une demande de reconnaissance du statut de travail handicapé auprès de la Maison des Personnes Handicapés gérée depuis peu par la Collectivité de Corse. Nous pouvons également solliciter pour nos collègues, des aides auprès du fonds pour l’insertion des personnes handicapées de la fonction publique (FIPHFP) afin par exemple, d’acquérir d’aménager des postes de travail ou bien acquérir des équipements et appareillages spécifiques comme des prothèses auditives ». On l’aura certainement compris à travers ces exemples, l’entraide et la solidarité ne sont pas de vains mots pour le service d’incendie et de secours de la Haute-Corse et l’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers de Haute-Corse qui fait vivre au quotidien ces indispensables et belles valeurs humaines.