Site internet du Service Départemental d'Incendie et de Secours

L'ARTICLE

Le SDIS 2B a honoré la mémoire de l'équipage du Pélican 22 à Calasima


Quelques fragments de métal de couleur jaune éparpillés à même le sol au creux d’un ravin où presque jamais le soleil ne pénètre sont là, pour nous rappeler que le 4 juillet 1970, un épouvantable drame s’est produit dans cette forêt d’apparence paisible du verdoyant Niolu. En tentant de contenir les flammes d’un incendie allumé par des mains criminelles, Roger Carcasses et Roger Faugeron pilote et copilote de la sécurité civile et François Mosali, sapeur-pompier de Corse-du-Sud embarqué comme observateur, devaient perdre la vie en service commandé. Parce que le devoir des hommes de bonne volonté, est de se souvenir de ceux qui ont donné leurs vies pour en sauver d’autres, une cérémonie simple mais belle a été organisée sur les lieux même du drame qui s’est joué il y a 47 ans. Le temps qui passe n’a pas effacé toute l’horreur de la scène vécue par ces témoins malgré eux comme l’a si bien dépeint le maire d’Albertacce, qui avait 18 ans à l’époque des faits. Comme il n’a pas gommé l’image auréolée de ce père affectueux et protecteur parti pour une mission comme tant d’autres et qui n’est jamais rentré à la maison. Comme l’a souligné si justement le commandant Thierry Nutti, président de l’union départementale des sapeurs-pompiers de Haute-Corse (UDSP 2B), au cours d’une allocution particulièrement émouvante, le devoir de mémoire s’impose à tous afin que jamais, l’on oublie ces vies sacrifiées au nom d’une cause juste. La Corse et les corses doivent savoir ce qu’ils doivent à ces héros ordinaires, qui par le sang versé sont devenus des corses à part entière. Puis l’officier ému, d’évoquer la mémoire de celui qui fût l’infatigable artisan de ce projet qui lui tenait à cœur, le regretté Jeannot Chiappe, alors président de l’association des anciens sapeurs-pompiers. Présents à la cérémonie, les maires d’Albertacce et de Calasima, MM.  Pierre-François Albertini et Jean-Baptiste Castellani, MM. le Colonel Bruno Maestracci, directeur du SDIS 2A et commandant Jean-Marc Giacomini, président de l’UDSP 2A, prenaient place aux côtés de M. Pierre-François Mosali, fils du regretté sapeur-pompier François Mosali, accompagné de son épouse et de sa fille. De leur côté les sapeurs-pompiers de Calacuccia, des chefs de centres venus des quatre coins du département et des cadres du SDIS 2B constituaient une garde d’honneur silencieuse, émue et recueillie. De même l’association des anciens sapeurs-pompiers présente depuis le début de la démarche, était représentée et deux de ses membres actifs, MM. Louis Biccheray et François Martelli, gardaient symboliquement le parvis de la stèle magnifiquement restaurée. Comme l’a également souligné le commandant Thierry Nutti, cette démarche résulte d’un partenariat fructueux associant l’UDSP 2B, le SDIS 2B notamment à travers l'implication de son directeur le Colonel Charles Baldassari et de son président, M. François Orlandi, l’association des anciens sapeurs-pompiers de Haute-Corse, la maire d’Albertacce et le chef de centre du CPI du Niolu dont l’implication personnelle a été unanimement saluée. Toujours dans la simplicité, tout un chacun était convié par l’amicale des sapeurs-pompiers du Niolu, à clôturer cette cérémonie par un vin d’honneur et un savoureux spuntinu partagé dans la convivialité.