L'ARTICLE

Le SDIS 2B conventionne avec 3 communautés de communes pour la mise à disposition d’un véhicule léger de secours médicalisé (VLSM)


Comme l’a identifié l’agence régionale de la santé (ARS) certaines zones des communautés des communes de Costa Verde, Casinca et Oriente, sont à plus de 30 minutes des services d’urgence (SMUR et Urgences Hospitalières). Forts de ce constat, une convention de mise à disposition temporaire d’un véhicule léger infirmier a été signé récemment dans les salons de l’hôtel du département de Haute-Corse, entre le président du service départemental d’incendie et de secours de Haute-Corse (SDIS 2B), M. François Orlandi également président du Conseil Départemental de Haute-Corse et les élus représentants les 3 communautés des communes concernées.Outre le président François Orlandi, étaient donc présents, MM. Antoine Poli, président de la communauté des communes de Casinca, Marc-Antoine Nicolaï, président de la communauté des communes de Costa Verde ainsi que MM. Benoît Bruzzi, maire de Vescovato, et Anthony Alessandrini, maire d'Antisanti.  Le SDIS 2B était représenté par le Colonel Charles Baldassari, directeur départemental, le Colonel Beccari, directeur adjoint, le Médecin-Chef Stéphane Bergzol, ainsi que le commandant Thierry Nutti, chef de groupement centre plaine.
 
En préambule, M. François Orlandi, président du SDIS 2B devait rappeler aux journalistes présents, les raisons pour lesquelles cette convention allait être signée évoquant l’expérimentation qui avait été conduite en 2014 à Cervioni . Pendant cette phase de test, les infirmiers sapeurs-pompiers (ISP) ont pris en charge 162 patients, réalisant 80 protocoles infirmiers de soins urgents (PISU). La gravité des malades pris en charge a été pour plus de 60% des cas du CCMU 3-4 ou 5, ce qui correspond à des situations où une action de soins (et non plus de secourisme simple) est nécessaire. Le temps moyen d’arrivée sur place était de 10 minutes et la jonction SMUR lorsqu’elle s’est avérée nécessaire a été faite en moyenne en trente minutes après arrivée de l’infirmier sapeur-pompier. 
 
Comme il a été précisé durant les prises de parole,  la couverture des 3 communautés de commune en soins urgents, pour l’été 2015, peut donc s’envisager avec la mise en place d’un véhicule léger de secours médicalisé (VLSM), tel qu’il a été fait en 2014. La convention  signée prévoit donc la mise en place du VLSM, au centre d’incendie et de secours de Cervioni, pour le territoire correspondant à la zone blanche de l’ARS. La garde sera tenue par des Infirmiers sapeurs-pompiers et des conducteurs du CIS Cervioni. La durée de mise en place est de 45 jours : du 1er aout 2015 au 15 septembre 2015 en raison du pic de fréquentation touristique.
 
Quant au financement, une répartition financière est prévue pour les frais de fonctionnement : le SDIS 2B assume l’ensemble des coûts organisationnels et structurels, les trois communautés de communes quant à elles contribuent au prorata de leur population INSEE. Les frais d’investissement en matériels sont également supportés par le SDIS 2B.

Enfin il est à noté que  La mise en place est devenue effective le 1er Août au matin :  le VLSM a, d’ores et déjà, effectué une dizaine d’interventions, dont des infarctus, des traumatisés et plusieurs jonctions avec les moyens SMUR du centre hospitalier de Bastia. Voilà qui justifie pleinement la signature de cette convention qui garantit aux populations de ces microrégions, un accès aux soins d’urgence dans des délais raisonnables. Une avancée significative dont se sont bien évidement réjouis les élus intéressés mais aussi, le président et les cadres du SDIS 2B qui à cœur d’apporter un service de qualité au cœur des territoires même les plus reculés.