L'ARTICLE

Le SDIS de Haute-Corse et l’UDSP 2B, s’associent à l’opération « un cartable pour tous » !


Dans la continuité de l’action sociale et solidaire menée au sein de leur union départementale et amicales respectives, mais aussi dans le cadre de leurs missions quotidiennes de secours aux populations, les sapeurs-pompiers de Haute-Corse, unis dans un même élan de générosité avec leurs camarades de Corse-du-Sud, ont décidé de s’impliquer dans la réussite de l’opération « un cartable pour tous ». Une opération qui pour le Colonel Charles Baldassari, directeur du service départemental d’incendie et de secours de Haute-Corse et M. François Orlandi, président du Conseil Départemental de Haute-Corse et du conseil d’administration du SDIS 2B traduit par les actes, l’engagement éminemment social des sapeurs-pompiers dans leurs missions au service des territoires et des populations. Cette action solidaire,  portée par l’association des Jeunes Sapeurs-Pompiers de la Plaine et parrainée par la Fondation « Umani » sous l’impulsion du chanteur Jean-François Bernardini, a également reçu le soutien de la collectivité territoriale de Corse, de la Société Générale-BFM et du centre régional de l’économie sociale et solidaire (CRESS), et ce, dans l’objectif de soutenir les familles en difficulté en remettant à leurs enfants les fournitures scolaires indispensables à leurs études. A l’image des jeunes sapeurs-pompiers de la Plaine qui participaient récemment au lancement de l’opération sur Calvi en présence notamment de Gilles Simeoni, président de l’exécutif, les sapeurs-pompiers, qu’ils soient du Sud ou du Nord de l’île, volontaires ou professionnels, ont tenu à démontrer s’il en était encore besoin, leur réel attachement aux valeurs humaines et morales de solidarité et de partage en ouvrant largement leurs cœurs mais aussi leurs casernes afin d’y collecter le plus d’équipements scolaires possible.  Un objectif louable à bien des égards car en ces temps de crise et de fracture sociale et économique, de plus en plus de familles sont laissées « sur le bord du chemin » et cela est bien évidemment inacceptable. Comme cela a été rappelé lors du point presse balanin : « La rentrée scolaire représente un budget important pour les parents. En effet de nombreux achats doivent être réalisés pour les enfants qui rentrent à l’école, et ces dépenses sont bien plus conséquentes lorsque les écoliers deviennent des collégiens puis des lycéens… Ce budget non négligeable pourrait être considérablement réduit, voir nul pour les familles en situation de précarité grâce à un geste citoyen qui va contribuer à donner une seconde vie aux cartables, trousses et autres fournitures scolaires ». C’est dit, ainsi jusqu’au 5 septembre prochain, des points de collecte internes seront créés dans les établissements publics ou privés, ou dans des entreprises accessibles à tous les corses de bonne volonté qui iront déposer dans des cartons prévus à cet effet, les matériels dont les enfants n’auront plus l’utilité. Les fournitures collectées seront ensuite traitées au grand recyclage par des associations d’entraides sociales et solidaires, pour être redistribuées aux familles via les associations caritatives dans chaque région de notre Ile… Mais cette action ne saurait être fiable sans une grande chaîne de solidarité constituée par tous ceux et celles, SDIS 2B en tête, qui contribueront à faire vivre ce grand élan de générosité et de partage afin que tous les enfants, comme l’ont si justement rappelés les organisateurs de la démarche : « aient droit aux mêmes équipements que les autres pour effectuer leur prochaine rentrée scolaire ». Enfin à noter que 5500 élèves des écoles concernées par le projet éco-citoyen « Eco Scola » du Syvadec, seront également les ambassadeurs de l’opération « 1 cartable pour tous ! »