L'ARTICLE

Le SIS 2B présent à la journée de la sécurité intérieure qui s’est tenue à l’université de Corte


Le SIS 2B présent à la journée de la sécurité intérieure qui s’est tenue à l’université de Corte
Dans le cadre de la journée nationale de la sécurité intérieure, édition 2018, le service d’incendie et de secours de Haute-Corse (SIS 2B) et le service interministériel de défense et de protection civile de la préfecture de Haute-Corse (SIDPC 2B), participaient à une action de démonstration de secourisme en montagne qui s’est déroulée à la halle des sports de l’université de Corte. Celle-ci, qui a eue lieu en présence notamment de M. Ronan Leaustic, nouveau Sous-Préfet de l’arrondissement et de M. Stéphane Marchand, conseiller pédagogique d’éducation physique et sportive Corte-Balagne, s’adressait aux élèves des classes de 4ème, 3ème du collège Pascal Paoli de Corte ainsi que celle de seconde du lycée du même nom.
 
Sur place, au côté des hommes du peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM), trois personnels du groupe montagne des sapeurs-pompiers de Haute-Corse (GMSP) MM. les adjudants  Jean-Christophe Paoli, Cyril Baldovini et le sapeur de 1ère classe Antoine Hornung, accompagnés par le Lieutenant Martin Sallei, officier d’encadrement du centre de secours de Corte, s’employaient avec pédagogie et professionnalisme à transmettre leur expérience de terrain aux plus jeunes.
 
Au programme : information et sensibilisation à l'activité de secours en montagne, transmission de l’alerte, préparation d’un sac contenant des effets vestimentaires, lampe, couverture de survie, vêtements de rechange, etc. Mais aussi, démonstration pratique, premier secours en équipe, immobilisation avec matelas et attelle à dépression, relevage et enfin, démonstration en paroi d'une descente de victime accompagnée d'un secouriste.
 
Vivement intéressés, les 72 élèves et leurs enseignants respectifs MM. Michel Nappo et Nathalie Franceschi, posaient de nombreuses questions aux secouristes et s’essayaient sur leurs conseils avisés, à reproduire les gestes qui permettent de sécuriser et d’évacuer les victimes dans le cadre des secours en montagne. A l’issue de la journée, tout le monde s’accordait à dire qu’elle était réussie dans la mesure où elle avait pleinement atteint ses objectifs initiaux tant sur le plan quantitatif que qualitatif !