L'ARTICLE

NOUVELLE PLATEFORME CTA/CODIS: une première étape du déploiement du système de Gestion des Alertes


NOUVELLE PLATEFORME CTA/CODIS: une première étape du déploiement du système de Gestion des Alertes

Une première migration réussie…
 
Ce 17 décembre 2013,  la nouvelle extension du CTA/CODIS, espace modernisé et rénové, a été investit par les équipes de garde dans le cadre de la première phase du déploiement de notre Système de Gestion des Alertes.
 
Parallèlement, les nouvelles installations techniques nécessaires à l’acheminement des appels 18 et 112, la gestion des voies radio analogiques et numériques (ANTARES) et leur enregistrement ont été mises en service.
 
A cette date, le SDIS dispose d’un ensemble d’équipements plus sécurisé (double acheminement des appels, redondance matérielle et duplication spatiale, sécurité et secours électrique).  Cette évolution doit nous garantir un niveau de résilience des espaces du CTA/CODIS.
 
Notre centre opérationnel est donc à présent installé temporairement jusqu’à réception définitive de l’ensemble des locaux prévue en avril 2014.
 
La migration dans les nouveaux locaux et vers les nouvelles installations techniques n'a pas duré plus de 30 minutes, les services du SDIS et les prestataires concernés avaient élaboré les protocoles nécessaires à une transition sécurisée (voir galerie de photos)

 Voir galerie photos






NOUVELLE PLATEFORME CTA/CODIS: une première étape du déploiement du système de Gestion des Alertes

La première partie des locaux de notre nouvelle plateforme est livrée…
 
La rénovation des locaux, initialement destinés à usage de bureaux, a duré pour cette partie des travaux environ six mois. 
 
Un nouvel espace "CODIS" est ainsi crée. Il complétera à terme le plateau actuel qui va rentré en rénovation. Il sera activé l'été pour la gestion interventions courantes comme nous le réalisons traditionnellement en plus du plateau CTA et du plateau CODIS "interventions particulières et feux de forêts" (voir la maquette du plateau dans le précédent article sur le SGA).
 
Cette nouvelle plateforme comprend également une salle spécifiquement dédiée à l’accueil des services qui concourent aux missions de sécurité civile et à la gestion de crise. Susceptible d’accueillir plus de 20 intervenants, équipée d’outils permettant le reporting et le suivi, cet espace a vocation à contribuer au dispositif départemental.
 
La réception des derniers locaux constituant la plateforme est prévue en avril 2014.
Voir galerie photos 



Le déploiement de START à suivre…
 
Après cette première phase nous poursuivrons la démarche de modernisation du Système de Gestion des Alertes dés le début 2014 avec le déploiement des outils d’aide à la décision et de supervision des opérations de secours (paramétrages, installations, formation…).
 
Une phase pilote est prévue pour débuter au mois de mars. Elle sera suivie d’une période de vérification de service régulier avant réception finale prévue début 2015.
 
Nous poursuivrons également l’installation des équipements complémentaires nécessaires à la configuration de tous les espaces de travail et de collaboration opérationnelle interservices pour être totalement aboutie avant l’été.
  
Parallèlement à ce déploiement, les démarches, présentations et réflexions pour promouvoir l’intérêt d’un plateau technique commun aux acteurs du secours et à la gestion des crises se poursuivent.
 
Un engagement de tous et de tous les instants…
 
Cette première étape, si importante, a nécessité la mobilisation de nos équipes et de nos prestataires: coordination du déploiement, suivi des travaux, réflexion sur les configurations et les architectures, informations des services et des agents, conception des paramétrages, réunions de chantier, déménagement et réaménagement, choix d'équipement, installation, tests et formations, rédactions des procédures…autant de mission pleinement conduite par tous, ingénieur, techniciens, cadres des services, encadrement et sapeurs pompiers des équipes.
 
Une nouvelle preuve que l'engagement, la disponibilité et la compétence des hommes et des femmes qui ouvrent au sein de notre SDIS sont de nature à concrétiser nos lourds projets de modernisation, surtout lorsqu'il s'agit du cœur opérationnel.