Site internet du Service Départemental d'Incendie et de Secours

L'ARTICLE

Préparation opérationnelle 2014


Préparation opérationnelle 2014
                                               Comme chaque année, une attention particulière est apportée à la préparation opérationnelle d'avant campagne estivale. Ainsi, ces dernières semaines, les cadres du SDIS 2B ont pu participer à un nombre important d'actions de formation et d'exercices opérationnels destinés à les mettre en situation et éprouver leur sens du commandement et de l'organisation opérationnelle dans le domaine particulier de la lutte contre les feux de forêts.
 
Des actions de Formation de Maintien et d'Acquis (FMA) ont ainsi été mises en place dans les différents groupements territoriaux  et à l'EDSP de Corté.

Elles concernaient l'ensemble des niveaux hiérarchiques de la spécialité (chef de groupe, chef de colonne et chef de site).

Ces actions de formation ont été organisées et mises en œuvre par les cadres du pôle pédagogique FDF et ses représentants au sein des groupements territoriaux, qui œuvrent depuis ces 3 dernières années à l'amélioration continue et l'optimisation des formations dans ce domaine d'activité très spécifique et particulièrement exigeant.

Ces formations, dispensées au profit des agents du SDIS 2B et de l'UIISC 5 de Corté, reposent sur la mise en situation des cadres et des rappels théoriques adaptés en fonction de l'évolution des techniques et des matériels à disposition, en particulier  en termes d'outils de commandement comme les nouveaux Postes de Commandement Mobiles qui offrent au SDIS 2B des moyens modernes de communication et de mise en œuvre du commandement.

Il est à signaler qu'à la vue de la qualité de ces actions le SDIS 2B bénéficie de la reconnaissance de l'ECole d'Application de la Sécurité Civile de Valabre, seule habilitée à valider et délivrer les attestations de FMA FDF5 (chefs de site).
 
Au-delà de ces actions de formation, un exercice de lutte contre les feux de forêts de grande envergure, de niveau de chef de colonne, a été également organisé sur chacun des trois groupements territoriaux.
À cette occasion, une nouvelle fois, les cadres ont pu mettre en œuvre les outils de gestion et de commandement opérationnel dans des conditions les plus proches possible de la réalité de terrain.

Ces exercices, construits, mis en œuvre et animés par le référent technique FDF départemental, les cadres des groupements territoriaux désignés et du groupement Opérations se sont déroulés sur les communes de Bastia, Ventiseri et Mansu.

Ils ont placés les personnels dans des situations opérationnelles tendues, sur des thèmes aussi divers que le développement des incendies dans des secteurs péri urbains à forte densité  ou dans des zones éloignées et difficiles d'accès du département très fréquentées durant la période estivale, avec le souci permanent de l'efficacité opérationnelle et de la sécurité individuelle et collective des intervenants.
Les fonctions de coordination opérationnelle et de circulation de l'information ont été également largement observées, que ce soit au sein des Postes de Commandement Mobiles ou directement au CODIS.

En plus des sapeurs-pompiers du SDIS 2B et des militaires de l'UIISC 5 de Corté qui ont pris part activement à ces exercices, ils auront été également l'occasion pour les autorités municipales présentes d'appréhender, un peu plus encore, toute l'importance stratégique des fonctions de Directeur des Opérations de Secours (DOS) qui leur sont dévolues sur le territoire communal dont ils ont la charge.
 
Ainsi, les cadres du SDIS, qui témoignent d'un intérêt réel pour ces démarches de formation et de nécessaire remise en question, ont pu, au travers de toutes ces actions, se préparer au mieux à l'orée d'une saison estivale qui pourrait s'annoncer particulièrement difficile et éprouvante.
 
Enfin, il est à noter que le SDIS 2B, conscient des enjeux stratégiques que cela représente, s'est résolument engagé dans un processus de modernisation de ses outils de formation. Dans ce cadre, il travaille au déploiement d'un simulateur "Feux de Forêts" au sein de son Ecole Départementale, grâce auquel il sera en mesure de donner une tout autre dimension à ces actions de Formations d'Actualisation et de Perfectionnement des Acquis et de préparation opérationnelle.
 

                                                            Le jeudi 26 juin, dans le même cadre de la série d'exercices, s’est déroulé une manœuvre importante sur la commune de Corte en présence de M. le Sous préfet de Corte et des élus représentants Monsieur le maire de Corte..
 
Organisée par les cadres du groupement Centre Plaine, le groupement opération et le Service de Santé et de Secours Médical, l’exercice comprenait l’activation d’un dispositif destiné à porter secours à de nombreuses victimes (plan « NOVI ») touchée par les effets de l’incendie de forêts.
 
Associant les moyens du SDIS, de l’Unité de la Sécurité Civile de Corte et du SAMU de la Haute-Corse, les secours engagés sur cette manœuvre ont du faire face au pire des scénarios…

D’abord un feu virulent (simulé par la direction de l’exercice) nécessitant l’activation de tous les niveaux de commandement et l’articulation entre moyens terrestre et aérien, puis la prise en charge de deux intervenants incommodés par les fumées pris en charge par un soutien sanitaires jusqu’à l’aggravation de l’opération avec la découverte de 14 randonneurs pris par le feu nécessitant alors l’activation de l’ensemble de la chaine médicale des secours.
 
Au total ce sont plus de soixante intervenants qui ont été projetés sur cet exercice pendant prés de 4 heures.
 
Tout en conduisant l’organisation de la lutte contre le feu de forêts, le Commandant des Opérations de Secours (COS) a entrepris, avec le Directeur des Secours Médicaux (DSM) , la mise en œuvre d’une opération délicate permettant la prise en charge secouriste et médicale au niveau de l’accident, le rapatriement des victimes vers un poste médical avancé (« petite noria ») où, après un complément de conditionnement et un « tri » médical , les victimes étaient orientées vers un point d’évacuation.
 
Tout au long de l’après midi, l’ensemble des participants ont ainsi testé les protocoles et méthode de travail avec la difficulté du terrain. Les victimes étaient toutes inaccessibles au moyens terrestres classique comme les véhicule de secours du SDIS, le véhicule chenillé du SDIS (chenillette) a ainsi été projeté pour transporter celles-ci jusqu’au PMA.
 
Cet exercice exigeant complète ainsi la préparation du SDIS à la saison 2014. Il a été particulièrement apprécié par tous les acteurs. Comme à chaque entraînement, les enseignements tirés feront l’objet d’un retour d’expérience partagé par les observateurs parmi lesquels un médecin capitaine du 2eme REP de Calvi
 
L’engagement de tous tant dans la phase de préparation que d’exécution de l’exercice a été remarquable. La cohérence de l’action des différents partenaires est à souligner. La complémentarité en particuliers des médecins, infirmiers et auxiliaires sanitaires du SAMU2B, du Service de Santé et de Secours Médical du SDIS et de l’Unité d’Intervention de la Sécurité Civile de Corte a pu être, s’il le fallait encore, être démontré.
 
C’est au travers de cet engagement et de cette complémentarité entre intervenant que ce mesure l’efficacité de a chaine des secours.
 
Enfin, cet exercice clôture une séquence de 5 exercices feux de forêts dont un d’ampleur organisé à l’occasion de la visite de M. le Minsitre de l’Intérieur. Cette préparation complète les journées de formation de maintient des acquis des agents du SDIS dans ce domaine.