Site internet du Service Départemental d'Incendie et de Secours

L'ARTICLE

Risques d’incendie domestique, le SDIS de la Haute-Corse contribue à vous rappeller les obligations d’équipement en détecteurs de fumée dans les habitations


En France, un incendie d’habitation se déclare toutes les 2 minutes soit 250 000 incendies par an.Ils font 10 000 victimes dont 800 décès.
 
Ils sont la 2ème cause de décès chez les enfants. 7 décès sur 10 surviennent la nuit…
 
Le SDIS de la Haute-Corse réalise en moyenne 200 interventions par an pour un incendie dans des habitations, des bureaux ou des établissements recevant du public, systématiquement une alarme précoce des résidents ou des occupants du bâtiment concerné faciliterait l’évacuation des lieux souvent avant même l’arrivée des secours.
 
Si les détecteurs de fumée sont obligatoires dans de nombreux type d’établissement recevant du public, ce n’était pas encore le cas dans les bâtiments d’habitation.
 
Dans tous les pays où l'installation de détecteurs de fumée est obligatoire, on a constaté une diminution du nombre de décès de  50 %, car 70 % des victimes décédaient sans avoir pu être réveillées. La France est l’un des pays d’Europe les moins bien  protégés contre ce genre de drame. Seulement 3% des foyers sont  équipés de détecteurs de fumée contre 97% en Norvège. Mais une loi de 2010 impose à présent cela.
 
Au plus tard le 8 mars 2015, tous les lieux d’habitation devront être équipés d’un détecteur de fumée normalisé.
 
Ils avertissent les occupants dès le début du sinistre leur permettant ainsi d'évacuer les lieux dans les meilleures conditions. Il en faudra installer au moins un par logement en le fixant le plus haut possible dans un lieu de circulation ou dans le dégagement desservant les chambres. Il n’est pas recommandé de les installer dans la cuisine et la salle de bain.

Le détecteur de fumée doit être acheté et installé par le propriétaire du logement, que celui-ci occupe son logement ou le mette en location. Pour les logements occupés par un locataire au moment de l’entrée en vigueur de la loi, le propriétaire doit fournir le détecteur à son locataire ou, s’il le souhaite, le lui rembourser. À savoir : en cas de démarchage à domicile, sachez qu’il n’existe pas d’installateur diplômé, agréé ou mandaté par l’État.
C’est l’occupant du logement qui veillera alors à l’entretien et au bon fonctionnement du dispositif et assure son renouvellement tant qu’il occupe les lieux.
 
Attention, il interdit d’installer des détecteurs de fumée dans les parties communes des immeubles d’habitation. Une détection de fumée dans les parties communes déclencherait l’alarme et inciterait les gens à sortir de leur logement et à entrer dans les fumées. Or, ce sont précisément les fumées qui sont dangereuses.  Pour des informations plus complètes vous pouvez consulter la page du site de la Fédération Nationale des Sapeurs Pompiers de France consacré à cette actualité en cliquant sur le lien suivant:  http://www.pompiers.fr/accueil/les-sapeurs--pompiers/les-pompiers-et-vous/prevention-des-risques/incendies-domestiques/s-equiper-contre-les-incendies   Mais également le site du ministère de l’intérieur, en téléchargeant la plaquette descriptive complète à l’adresse suivante :  http://www.marque-nf.com/download/documents/Depliant-DAAF-ministere.pdf
 
 
Soutenez l’action solidaire de L’USDP 2B !

 
L’union départementale des sapeurs-pompiers de Haute-Corse s’est engagée aux côtés de la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France dans la prévention de l’incendie domestique, et vous propose d’acquérir des détecteurs de fumée à prix préférentiels pour équiper au mieux votre habitation. Ainsi Pour chaque détecteur acheté dans le cadre de l’opération « 1 sapeur-pompier = 1 détecteur », le fabricant et votre union départementale s’engagent à verser chacun 1 € à l’Œuvre des pupilles orphelins (ODP) et fonds d’entraide ses sapeurs-pompiers de France. Tous les détecteurs proposés dans cette opération  ont obtenu la distinction « Recommandé par les Sapeurs-pompiers de France », délivrée par un jury d’experts sapeurs pompiers. Ils sont également tous estampillés NF et CE.  Pour plus d’informations, consultez le fichier PDF ci-dessous. 

 

 

                          

depliant_a5_1sp1detecteur.pdf DEPLIANT_A5_1SP1Detecteur.pdf  (1.13 Mo)
brochure_daaf_risque_incendie_habitation.pdf brochure_DAAF-risque incendie habitation.pdf  (774.09 Ko)


L’installation des détecteurs de fumée reportée, sous condition, au 1er janvier 2016 !

Un amendement adopté par les députés la semaine dernière repousse, sous certaines conditions, l’obligation d’installation des détecteurs de fumée dans les logements, au 1er janvier 2016. L’Assemblée nationale vient d’accorder un délai supplémentaire aux propriétaires qui n’auraient pas installé de détecteur de fumée dans leur logement d’ici le 8 mars prochain, comme la loi les y oblige. 

Prudence donc : à défaut d’avoir effectivement installé des détecteurs, vous devrez, soit avoir passé commande du détecteur lui-même, soit avoir passé commande auprès d’un installateur, le 8 mars prochain au plus tard ! L’amendement devra encore être voté par les sénateurs pour entrer en vigueur.