L'ARTICLE

Une cérémonie des vœux 2017 marquée par l'émouvant départ du Colonel Jean-Luc Beccari


La traditionnelle cérémonie des vœux aux personnels du service départemental d’incendie et de secours de Haute-Corse a été marquée cette année, par l’hommage appuyé, rendu au Colonel Jean-Luc Beccari, directeur adjoint du SDIS 2B appelé à exercer de nouvelles fonctions au sein du service départemental d’incendie des Bouches-du-Rhône. Une véritable promotion pour cet officier supérieur qui a coprésidé  à la destinée de l’établissement depuis 2009, année de sa prise de commandement en Haute-Corse. Pour l’occasion, le Préfet de la Haute-Corse, M. Alain Thirion avait fait le déplacement, répondant à l’invitation du Colonel Charles Baldassari, directeur du SDIS 2B. C’est ce dernier qui ouvrait la série des allocutions à l’adresse de celui qui l’a secondé durant ces nombreuses années « avec discrétion et efficience ». Sur un ton très personnel emprunt de beaucoup d’émotion, le Colonel Charles Baldassari devait énumérer à la fois les grandes qualités humaines et professionnelles du Colonel Jean-Luc Beccari mais aussi, sa loyauté sans failles dont il devait dire qu’elle était dans son ADN.
 
Les éloges se succèdent

Prenant à son tour la parole, M. François Orlandi, Président du Conseil Départemental de Haute-Corse et du Conseil d’Administration du SDIS 2B devait pour sa part, trouver le ton juste pour saluer l’engagement de celui avec qui, il a eu à de maintes reprises, l’occasion de gérer des situations de crise, à l’image de ce 21 novembre 2016 où de graves inondations avaient touché la commune de Furiani. Il dira également à l’adresse de son interlocuteur que son travail durant toutes ces années passées au sein du SDIS 2B, a été riche et de grande facture. Puis il affirma que le Colonel Beccari a été un acteur clé et précieux de l’essor qu’a connu l’établissement. Des louanges qui seront reprises et confirmées par le Préfet de Haute-Corse, M. Alain Thirion qui déclarera : « A chaque fois, en temps que préfet confronté à une situation de crise, j’ai eu de la chance d’avoir en face de moi, un colonel clair dans ses exposés, synthétique et parfaitement capable de proposer des solutions à mettre en œuvre, aidant ainsi le préfet à prendre les bonnes décisions et ça, ça ne s’oublie pas ».

L'émotion non contenue du Colonel Beccari

Devant tant d’éloges dont chacun dans l’assistance, s’accordait à dire qu’elles étaient largement méritées, le Colonel Jean-Luc Beccari laissait transparaitre une intense émotion. Celle-ci perceptible au début de la cérémonie s’amplifia au moment de la remise des cadeaux où des larmes s’échappaient des yeux de l’officier supérieur sur le départ. Cette scène particulièrement émouvante démontrait s'il en était besoin, l'humanité du Colonel Beccari, si justement dépeinte lors des prises de parole qui ont précédé. Prenant la parole en dernier, un trémolo dans la voix, Jean-Luc Beccari demanda l’autorisation à son collègue directeur du SDIS 2B l’autorisation d’adresser les vœux aux personnels et c’est ce qu’il fit humblement et chaleureusement, clôturant son intervention par un rituel « pace è salute ». Un tonnerre d’applaudissement venait saluer cette dernière prestation officielle du directeur adjoint de l’établissement. Après quoi,  tout le monde s’approchait du copieux banquet dressé dans la salle afin d’y lever le verre de l’amitié et  souhaiter bonne chance au Colonel Beccari dans ses nouvelles attributions, en y associant sa famille.