L'ARTICLE

Zoom sur l'activité nautique lors de l'épisode venteux du 26 Août 2012


Zoom sur l'activité nautique lors de l'épisode venteux du 26 Août 2012
Zoom sur l’activité des postes de secours des plages, et des équipes de sauveteurs côtier, mobilisés lors de l’épisode venteux du dimanche  26 août 2012 :
 
 
Les services de météo-France l’avaient annoncé, le coup de vent qui a touché le département ce dimanche 26 août a été particulièrement violent.
L’important dispositif interservices mis en place dans le cadre de la lutte contre les feux de forêts, coordonné depuis le CODIS (Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours) à Furiani a ainsi permis de maîtriser rapidement, avant qu’ils ne prennent de l’ ampleur, les  10 départs de feux recensés sur l’ensemble du département.
 
Parallèlement à cette activité, les postes de surveillances des plages des collectivités conventionnées avec le SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) avaient également été renforcés, notamment ceux situés sur la côte Ouest, et un trinôme de sauveteurs côtiers avait été positionné pour l’occasion en Balagne, en  complément du binôme « SAVHELI », opérationnel toute l’année depuis le Centre de Secours Principal de Bastia.
Toujours dans ce domaine, la convention mise en place avec la commune de Farinole, qui consiste à assurer une présence de personnels qualifiés sur la plage de la « Lambada » lors des journées à risque, avait également été activée.
 
C’est ainsi que 27 surveillants de baignades auxquels sont venus s’ajouter 6 sauveteurs côtiers, dont le conseiller technique, son adjoint, et le chef du service nautique, ont assuré une présence sur l’ensemble des plages conventionnées du département, et permis un départ immédiat de renforts qualifiés sur l’ensemble du département.
 
Ainsi, et malgré ce renforcement du dispositif courant, force est de constater que les mentalités n’évoluent malheureusement pas et que les situations périlleuses et les comportements à risque sont toujours présents. Les statistiques de cette seule journée du 26 août sont ainsi révélatrice de cette inconscience :
 
En effet, si les moyens sapeurs-pompiers situés sur le Groupement Centre-plaine n’ont pas été sollicités, ceux du  Groupement Balagne sont intervenus, parfois à la demande du CROSS Corse, pour :
§  1 début de noyade sur la plage de Calvi, la victime ayant  été sortie de l’eau par des particuliers à l’arrivée des secours,
§  1 début de noyade sur la plage de Galéria, la victime ayant également  été sortie de l’eau par des particuliers à l’arrivée des secours,
§  1 accident nautique plage de LOZARI (Belgodere) qui a nécessité, outre des moyens importants d’autres services (avion de reconnaissance…), l’ intervention du « Jet » des sapeur-pompier dans une mer formée, avec des creux de 4 mètres,
§  1 voilier échoué sur la plage d’Aregno, sans victimes qui a nécessité l’ intervention des personnels du poste de secours et le trinôme sauveteurs côtiers de Balagne,
§  Par ailleurs, 50 patrouilles de prévention sur les plages de la Balagne ont parallèlement été assurées.
Sur le Groupement de Bastia :
§  3 baigneurs en difficultés ont été secourus sur la plage de « l’arinella », au moyen d’un canot de sauvetage et du binôme de sauveteurs côtiers positionné au centre de secours,
§  Enfin, le plus grand nombre de secours a été réalisé depuis la plage de Farinole, où 8 sauvetages particulièrement périlleux ont été effectués, dont 1 enfant de 10 ans, 3 adolescentes et un homme de 30 ans qui avait perdu sa « morey ». Les 3 personnels positionnés sur cette plage dangereuse ont ainsi été particulièrement  sollicités… Il est à noter que la présence depuis maintenant 3 ans de personnels sapeurs-pompiers lors des journées à risque, au travers une convention originale, a permis d’assurer une prévention auprès de baigneurs malheureusement toujours aussi indisciplinés, de secourir plusieurs dizaines de personnes, et d’éviter certainement des drames sur un littoral où statistiquement on recensait en moyenne un décès par an.
Encore toutes nos félicitation à nos surveillants de plages (et piscines) et nos sauveteurs côtier pour le travail accompli au quotidien… 80 sauvetages ont ainsi été réalisés depuis le début de l’été sur l’ensemble des postes de secours conventionnés, une vingtaine ayant nécessité une évacuation vers un centre spécialisé.
 
Ces chiffres, qui sont là pour nous rappeler les dangers de nos si belles côtes, doivent nous amener à encore plus de vigilance en cette fin de saison estivale, synonyme de fermeture pour  de nombreux postes de secours… il est important de se remémorer les consignes élémentaires de sécurité, que vous pouvez trouver sur notre site. (voir galerie)