Ouverture officielle de la saison plages et piscines à Ghisonaccia !
Afin de lancer officiellement la saison de « surveillance des plages et piscines », le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Haute-Corse a pris pour habitude depuis quelques années maintenant, d’organiser en début de saison estivale, une cérémonie officielle d’ouverture de ses postes de secours. Sous l’égide de Monsieur le Préfet, celle-ci réunit traditionnellement l’ensemble des collectivités conventionnées avec notre établissement ainsi que les principaux services concernés par la surveillance.

Cette manifestation a ainsi pour objectif d’une part de faire le point sur la réglementation existante, échanger sur des problématiques particulières rencontrées par les collectivités, envisager, dans le cadre des partenariats mis en œuvre, des axes d’améliorations éventuels, mais également présenter notre politique et notre expertise en la matière, le tout ponctué par une démonstration de différentes manœuvres réalisées par nos spécialistes.La médiatisation de l’événement permet en outre, en ce début d’été, de rappeler les règles élémentaires de sécurité.
 
L'importance du partenariat avec les communes
 
A cette occasion également, une des collectivités concernées par ce partenariat est mise en avant et choisie pour accueillir cette manifestation. C’est la commune de GHISONACCIA qui cette année a été retenue. Il s’agit en effet d’une collectivité qui s’engage depuis plus de 20 années dans la surveillance de la baignade et des activités nautiques au côté du SDIS de la Haute-Corse.  Ainsi, la commune et son Maire, Monsieur Francis GIUDICI avaient mis les petits plats dans les grands afin d’accueillir le mardi 23 juin dernier, de la meilleure des façons, l’ensemble des représentants conviés, dans le magnifique cadre de la plage de « VIGNALE » où, les surveillants de baignade locaux, sous la direction du caporal Joseph POGGI, responsable du secteur, ont assuré différentes démonstrations de sauvetage.  Ils étaient épaulés par 3 spécialistes sauveteurs côtiers, dont le conseiller technique le sergent-chef Vincent TOURET, qui, à partir de l’embarcation du centre de secours de GHISONACCIA, ont complété depuis le large la démonstration. 
 
 Des élus, impressionnés par la qualité des démonstrations effectuées

Tout cela avec l’appui du service de santé du SDIS et avec les explications du capitaine Stéphane ORTICONI, chef du service nautique du SDIS qui, de manière très claire, a détaillé les différentes manœuvres, mais a également rappelé aux nombreux élus présents l’aspect réglementaire et la notion forte d’interservices, avec notamment le CROSS CORSE, dont l’administrateur en chef, le commandant Pascal ROUGET, avait fait le déplacement depuis AJACCIO.Une fois détaillé le système de partenariat proposé par le SDIS, le colonel Charles BALDASSARI  répondait aux différentes questions des élus, impressionnés par la qualité des démonstrations effectuées, et rappelait toute l’importance de la mutualisation financière entre communes d’une même microrégion, afin d’avoir une vision d’ensemble, gage de cohérence, d’efficience…et d’économie. Messieurs François ORLANDI, Président du conseil d’administration du SDIS et Dominique SCHUFFENECKER, sous-préfet de CORTE concluaient cette matinée  en félicitant l’ensemble des acteurs et en rappelant à tous les règles de prudence et de vigilance à l’orée de cette saison, avant de se rendre à la salle des fêtes de GHISONACCIA où la municipalité avait préparé un somptueux buffet.
 
17 communes de Haute-Corse ont conventionné avec le SDIS 2B
 
Rappelons que le SDIS de la Haute-Corse est aujourd’hui lié avec 17 collectivités pour la surveillance des activités de baignade « plage et piscine », les communes de LUMIO et BELGODERE ayant rejoint le dispositif cette année, par ailleurs des représentants de collectivités ne disposant pas encore de surveillance étaient également conviés, prêts à franchir le pas en 2016, cela pourrait être le cas de la communauté des communes de la CONCA D’ORU.Cette activité, exercée par les sapeurs-pompiers depuis 1983 sur le département se fait sur la base d’un partenariat liant l’établissement public avec ses partenaires locaux, avec différentes options possibles. Une étude fine est ainsi réalisée par notre service nautique, véritable « conseiller technique » du Maire, afin de proposer le niveau de couverture le plus efficient. L’effectif des surveillants de baignades s’élève cet été à 110 sapeurs-pompiers, titulaires du BEESAN ou BNSSA, auxquelles viennent s’ajouter les spécialistes « sauveteurs côtiers », pour un besoin en effectif journalier évalué à 40 surveillants de baignade, hors journées à risques. Depuis plusieurs années maintenant, la politique du SDIS est d’ailleurs de favoriser un recrutement de proximité, en offrant aux personnes intéressées une formation gratuite au BNSSA.

 Quelques chiffres marquants :
  • 2010 : 80 sauvetages effectués,  179 personnes sauvées, dont 80 personnes sorties de l’eau sur les seules journées des 24 et 25 juillet,
  • 2011 : 56 sauvetages effectués, 73 personnes sauvées, 2000 actions de secours sur la totalité des postes (piqures de vives…),
  • 2012 : 63 sauvetages effectués, 96 personnes sauvées,
  • 2013 : 78 sauvetages effectués, 176 personnes sauvées,
  • 2014 : 94 sauvetages effectués, 114 personnes sauvées.
Afin que les vacances et les sorties à la plage ne se transforment pas en drame, au-delà des dispositifs mis en place et du courage et de l’investissement des surveillants sur les différents postes, la plus grande vigilance est une nouvelle fois recommandée. Vous trouverez sur ce même site les règles élémentaires et les conseils à respecter pour profiter pleinement  des plaisirs de la mer.
 
 LE SERVICE NAUTIQUE EN QUELQUES CHIFFRES 

Le service nautique du Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Haute-Corse (« GRIMA »  - Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Aquatique, pour son appellation opérationnelle), est placé sous l’autorité de la Direction des Unités Territoriales (DUT). Il comprend 4 pôles liés aux secours nautiques :
  • Le service des plages (la SBAN),
  • Le secours de surface (SAV),
  • Le secours subaquatique (PLG),
  • Le secours en eaux vives (SEV).
L’effectif de surveillants de baignade qui approche 110 sauveteurs est réparti comme suit :
  • 54 saisonniers dont environ 1/3 de non résidents,
  • 56 sapeurs-pompiers professionnels et sapeurs-pompiers volontaires qualifiés issus des centres d’incendie et de secours du Service départemental d’incendie et de secours de Haute-Corse